Réalisations, publications et coups de cœurs.

05juin 2013

Outils

Deux vidéos très intéressantes me sont parvenues ces derniers jours, qui ont en commun de nous emmener dans les détails de fabrication de deux outils indispensables au luthier : le rabot en fonte et les râpes piquées main.

Un coup d’œil tout d'abord à la fabrication des rabots chez Lie-Nielsen, aux Etats-unis, depuis la fabrication des moules en sable jusqu'à la rectification des rabots :

Chez Auriou en France, ensuite, pour la fabrication des râpes piquées main. Seule la main de l'homme est capable de produire, sur des râpes aux formes très diverses, des pointes dont le positionnement aléatoire assure une finition fine du bois :

23mai 2013

Jean-Baptiste Prin et la trompette marine

trompette_marine_tromba_marina.pngLe mémoire sur la trompette marine de Jean-Baptiste Prin, maître à danser des villes de Lyon et Strasbourg, disponible ici en PDF.

Mise en forme, vectorisation et conversion en unités métriques du plan par l'atelier.

Le texte (sauf biographie, tirée du livret "les lyonnais dignes de mémoire" consultable à la bibliothèque du CMB Puurs), provient de la base de données RIMAB (répertoire d'iconographie de la musique ancienne de Bâle).

Bonne lecture !

07mai 2013

Un cordier de mandoline

On n'a pas tous les jours qu'on a l'occasion de travailler le métal en lutherie.

La refabrication à l'identique de pièces est parfois indispensable pour les travaux de remise en état de jeu, lorsque la pièce est manquante, en cas d'urgence ou encore lorsque l'on souhaite réaliser un travail de copie d'instrument.

La préparation de la pièce se fait assez facilement : dessin d'après le modèle choisi, perçage et débit.

1__Personnalise_.JPG2__Personnalise_.JPG3__Personnalise_.JPG

Détourage grossier au lapidaire, et finition à la lime :

4__Personnalise_.JPG5__Personnalise_.JPG6__Personnalise_.JPG

Cintrage au galbe de l'instrument, préparation d'un gabarit en alu et emboutissage du cordier à l'aide d'un jet en cuivre :

7__Personnalise_.JPG8__Personnalise_.JPG9__Personnalise_.JPG

Insertion de chevilles réalisées au tour, brasage à l'argent, polissage :

10__Personnalise_.JPG11__Personnalise_.JPG12__Personnalise_.JPG

Et voilà ! hors dessin et réalisation du gabarit d'emboutissage, 2 heures sont suffisantes pour cette fabrication qui peut se faire en laiton, maillechort ou alu. Dans ce cas, les chevilles seront plutôt rivées que brasées.

10avr. 2013

Les alésages coniques en lutherie

Un court récapitulatif pour ceux qui sont un peu perdus avec tous ces alésoirs, leurs applications et leurs multiples dénominations.

lousse.jpgLes alésages coniques constituent un moyen simple et économique d'insertion et de maintien de pièces de bois tournées en lutherie : chevilles d'accord, chevilles de chevalet, pique ou bouton.

Les alésages sont pratiqués à l'aide d'un alésoir conique appelé lousse, dont la conicité est indiquée en fractions : 1:15, 1:20 ou 1:30 par exemple. La désignation complète comprend également les diamètres mini et maxi de l'outil, par exemple « 1:30 – 4 – 7,5 mm ».

Cette fraction correspond à un accroissement de diamètre rapporté à la longueur. Ainsi, un cône s'accroissant de 1 mm tous les 20 mm est un cône de 1/20 ou 5%.

conicite.png

La pente correspond, elle, à la moitié de la conicité ou à un accroissement du rayon, exprimée également en % ou en fraction : 0,5/20=1/40 ou 2,5%.

conicite2.png

La pente correspond à la tangente du demi-angle au sommet : pente = tan alpha et alpha = atan (pente).

L'angle beta de la lousse est donc égal à beta = 2.alpha = 2.atan(pente).lousse2.jpgOn peut ainsi en déduire les angles au sommet des lousses usuelles en facture des instruments à cordes pincées et frottées.

Lousse

Conicité

angle au sommet

Utilisations et diamètre d'outil

-

-

Chevilles de chevalet folk, notamment Gibson et Gurian

-

-

Chevilles de chevalet Martin et anciennes folks

1/15

6,67%

3,82°

Chevilles et bouton de guitare classique (6 – 12,5 mm)

1/17

5,88%

3,37°

Piques de violoncelle (15-27 mm) et de contrebasse (23-36 mm ou 33-46 mm pour les trous chemisés)

1/20

5,00%

2,86°

Chevilles de violon et alto anciens (3,5 à 10 mm)

1/25

4,00%

2,29°

Chevilles de violoncelle (8-16 mm)
Chevilles de luth, viole et violons anciens (4-12 mm)

1/30

3,33%

1,91°

Chevilles de violon et alto
(standard : 5,5 à 10 mm et petites tailles : 4 à 7,5 mm)


Ces données peuvent être utiles pour :
- comparer les outils de différents fabricants, y compris les fournisseurs de matériel non spécifique à la lutherie,
- confectionner de petites équerres de guidage de la lousse,
- fabriquer soi-même au tour des chevilles, piques ou inserts à l'angle correct.

22mar. 2013

Un peu de lecture !

anatomie-violon.pngUne illustration didactique de l'atelier (éclaté du violon) est reprise dans le premier bulletin 2013 de l’association professionnelle des conservateurs et restaurateurs d’œuvres d'art (beroepsvereniging voor conservators-restaurateurs van kunstvoorwerpen), à lire à l'adresse suivante.

Ce même numéro présente également un article sur les serinettes, ces petites boîtes à musiques destinées à apprendre aux canaris de courtes mélodies et dont Mirecourt assurait la production jusqu'au début du 19e siècle.

Voilà deux bonnes raisons de le lire !

page 5 de 5 -