(English version below)

De retour à l'atelier après un week-end d'exposition au Holy Grail Guitar Show, le grand festival Berlinois de la guitare de luthier

Un grand merci à tous les guitaristes qui ont essayé mes instruments, pour leurs retours très positifs, ainsi qu'aux exposants, bénévoles et organisateurs !

Comme nombre de festivals dédiés à la guitare, le HGGS se consacre plutôt à la guitare acoustique ou électrique mais il est tellement attachant qu'après 3 années passées à filer un coup de main, sur le stand du projet Leonardo ou à la table des livres, j'ai enfin décidé de prendre une table.

Ce festival est unique par son ampleur et la qualité de son organisation.

Côté visiteurs, on peut citer les 135 exposants, la grande qualité des réalisations, le lieu spacieux et éclairé, les cabines d'essai insonorisées à libre disposition, qui évitent de finir la journée avec des maux de tête et l'obligation pour le luthier d'être présent sur le stand.

Côté luthiers, pas de blabla, pas de bannières publicitaires envahissantes, chacun dispose du même espace d'exposition quelle que soit sa notoriété. On a une équipe de super volontaires très disponibles, avec une prise en charge et un stockage sécurisé des instruments avant le salon, et le plaisir de retrouver ceux-ci à notre table à l'installation, des moments de détente entre confrères tous les soirs. La communication en amont, vers le public et les exposants, a été parfaite.

Et côté bénévoles, également, ceux-ci sont soignés. Ceux-ci bénéficient d'attention particulières : chambres réservés à l'hostel proche, panier repas, possibilité d’assister aux conférences et aux concerts. Souvent guitaristes ou apprentis luthiers, un moment d'échange avec les exposants leur est également réservé le dimanche matin avant l'ouverture. De belles rencontres également de ce coté là !

Certes, Berlin c'est loin - mais la clientèle est de plus en plus internationale et cette-ci était au rendez-vous - et la participation au salon est chère, mais la qualité de l'organisation est absolument irréprochable, avec une équipe de communication efficace, accessible et professionnelle.

Alors que souhaiter en 2019 ? Peut être plus de luthiers français, nous n'étions que 5 à y être présents. Pourtant Berlin n'est pas si loin, de mon atelier c'est plus rapide que Toulouse, Montpellier ou encore Nantes. Et le grand nombre de luthiers internationaux présent fait que le festival gère sans soucis l'envoi des guitares par transporteur, ce qui permet de venir en avion. Très peu de manouches par exemple, cette belle réussite française. Alors, bis bald in Berlin ?

...

I'm just back at the workshop after a week-end at the Holy Grail Guitar Show, the big Berlin luthier's guitar festival.

A cheerful thanks for all the visitors who played and loved my guitars, but also for all fellow luthiers, volunteers and organisers !

Like many guitar festivals, the HGGS is rather dedicated to steel strings guitars, but the event is so appealing that, after 3 years as a volunteer at the book table or the Leonardo guitar research project, I finally booked a stand.

This festival is unique by its specificity as a luthiers' showcase and for the high quality of the organisation.

The visitors have found 135 exhibitors, top end guitars, a wonderful location, isolated test cabins, and the real maker behind the table, not a sale representative.

For luthiers, no invasive marketing displays. everyone has the exact same space and table length, no matter what his or her fame is. The volunteer took a great care of our instruments, that could be left in a secured and watched area before the show, and delivered on time at our table. Also, nice chill-outs between fellow makers every evening.

Also the volunteers are wonderful and taken great care of. The get special attention : booked rooms in a close hostel, lunch boxes and the possibility to attend concert and lectures. Many of them are guitar fans or luthiers-to-be, and a special dedicated meeting time is planned on Sunday morning before the opening. There have been a couple of nice encounters then.

Ok, Berlin is far - but at the internet era, the clients are more and more international - and a bit expensive - but definitely not when compared with the top end quality of the show and the communication team.

So what is there to be wished for the next edition ? Maybe more French makers, as there were only 5 of us. Berlin is not that far, for me, not as far as the French cities of Montpellier, Nantes or Toulouse. And French guitars, like gipsy jazz models, were hardly to be seen.

The large number of international luthiers gives the HGGS a special ability of dealing with guitar shipment, which makes it easy to arrive by plane. So, see you in Berlin ?